Comment les mémoires familiales de vos ancêtres vous impactent-elles ?

Les maladies peuvent se transmettre de génération en génération comme nous le savons désormais. Mais quand est-il des traumatismes vécus par vos ancêtres ? Les études faites en épigénétiques et en psychogénéalogie nous en disent plus sur ces mémoires familiales et leurs fonctionnements.

Votre mémoire cellulaire familiale définit vos actions

Et oui, tout ce qui a été expérimenté par votre famille est inscrit dans votre corps. Les ressentis, les émotions, les divers stress, les traumatismes…

transmission des mémoires aux générations suivantes

Il se peut que vous ayez des réactions, suite à des peurs qui ne vous appartiennent pas. Mais nous en avons tous. Dans toutes les familles il y a des personnes qui ont vécus des situations stressantes et / ou traumatique.

Il a été découvert par des scientifiques à l’Université de Genève en Suisse, suite à plusieurs études sur 3 générations de femmes, que les traumatismes vécus étaient inscrits chez chacune d’elles. Alors même que l’agression n’a été subie que par une seule femme.

Ils ont cherché sur une grand-mère, une mère et sa fille des traces de traumatisme. Ils ont trouvé dans leurs marqueurs ADN, par une prise de sang, la trace d’un traumatisme chez la mère qui avait subi une agression étant enfant. Mais le même marqueur a été découvert sur la grand-mère, ainsi que sur sa fille, donc la troisième génération. L’inscription du stress traumatique se trouvait donc bien chez les 3 femmes. Inscrit dans leur ADN.

Traumatisme visible dans votre ADN

Il est donc plus clair que tout ce qui est vécu, que ce soit positif ou négatif se retrouve encodé dans la mémoire cellulaire familiale de plusieurs générations.

Le point le plus surprenant se trouve sur le marqueur ADN de la fille. En effet, celui-ci se trouvait bien plus prononcé que celui de sa maman qui a elle-même subi l’agression.

Un fait important, le traumatisme vécu prend de l’ampleur en passant à la génération suivante. Vos actions peuvent donc se manifester par des réactions face à stress vécu qui ne vous appartient pas directement.

Pour voir le reportage c’est ici. : Preuves scientifiques des traumatismes visibles dans l’ADN

Ce qui nous définit comme être humain se trouve dans notre mémoire. Comment la mémoire est-elle encodée et comment est-elle conservée ? Beaucoup de recherches scientifiques étudient ce sujet passionnant. Ils recherchent comment les expériences de vies passe de générations en générations. Lors des divers tests en laboratoires sur des vers de terre affamés par les scientifiques, ils ont pu constater que l’information encodée dans leur ADN passait aux générations suivantes.

Les chercheurs ont découvert que les vers de terre ont pu transmettre la mémoire de la famine ou la résistance a des virus aux générations suivantes. L’information se transmet par leur ADN à l’aide de molécules d’ARN. Mais également par le système nerveux. Cette information transite à leur descendant pour leurs survies. 

Comme vous pouvez le voir sur ce reportages: La mémoire génétique transmissible ?

Voilà pourquoi il est nécessaire du faire un travail sur soi.

Il est tout à fait possible de nettoyer ses mémoires traumatiques qui ne vous appartiennent pas. Un travail dans l’inconscient nous permet d’aller explorer ce qui peut vous bloquer actuellement dans votre vie.

Comme vous pouvez le voir dans ce reportage sur la psychogénéalogie : Psycogénéalogie, nos mémoires secrètes

lien familiaux mémoire des générations

Lors d’une séance

En faisant une recherche dans l’inconscient, nous avons trouvé que l’arrière-grand-mère de ma cliente avait le ressenti d’une grande privation de ses libertés. Pour ne s’occuper plus que de sa famille. Mais ce n’est pas ce qu’elle voulait. Son rêve était de voyager de changer de pays et de pouvoir vivre libre et pas forcément marié. 

Ma cliente était venue, car elle n’arrivait pas à trouver le bonheur. Que ce soit en amour ou dans sa vie professionnelle, elle répétait des schémas. À chaque fois qu’elle rencontrait un homme qui lui plaisait beaucoup, elle faisait le nécessaire pour qu’il l’a quitte. 

Nous avons travaillé ensemble pour comprendre ses mémoires familiales. Nous avons découvert que le fait de trouver l’amour et de risquer de se marier créait un stress. En risquant de reproduire le même schéma que son arrière-grand-mère. Pour ce qui était du fait de sa situation professionnelle. Tant qu’elle ne trouverait pas un travail qui est vraiment du sens pour elle et qui puisse lui donner un certain sentiment de liberté, elle ne trouverait pas le bonheur. 

Nous avons donc pu travailler sur ces points là. Afin de libérer les mémoires familiales inconscientes. Pour qu’elle puisse vivre plus sereinement et ne plus être « prisonnière » de comportement et schéma qui ne lui appartenait pas.

Mémoires familiales inconscientes

Tout le monde est porteur de ses mémoires familiales, mais malheureusement celles-ci ne sont pas dans le conscient. Il est possible parfois d’avoir l’information du vécu familiale. Si quelques personnes de la famille sont elles-mêmes au courant de ce qui a pu se passer. Mais il arrive souvent que ce soit des secrets de famille. Donc au niveau conscient il n’y a pas cette information du traumatisme ou stress expérimenté par les générations précédentes.

Porter ses mémoires de souffrance, crée des comportements automatiques chez vous dont vous ne connaissez pas l’origine. Il se peut que si vous avez peur des chiens, ou que vous ne les supportiez pas. Ce soit à cause de ce qu’a pu vivre un de vos ancêtres.

Mais cela peut aussi être plus profond que cela

famille ensemble

Un comportement qui vous empêche de faire ce que vous désirez, d’accomplir vos rêves. Et même de pouvoir trouver la bonne personne pour vous ou peut-être de ne pas trouver paix intérieure et joie.

Mais alors comment détecter les traumatismes qui sont ancrés dans votre ADN ? Avez-vous des tendances anxieuses dans certaines circonstances ? Est-ce qu’il y a des conflits récurrents dans votre famille ? Y a-t-il des situations récurrentes désagréables dans votre vie ?

C’est un premier pas pour vous rendre compte des mémoires transmises chez vous par vos aïeux. 

Comment vous libérer de ces mémoires familiales inconscientes

Cependant il y a toujours une solution. L’avantage de faire un travail sur soi est de pouvoir aller interroger votre inconscient. Nous pouvons trouver toutes ses réponses directement par une méthode adaptée. Toutes les réponses sont en vous, il suffira d’avoir les clés pour les déverrouiller. Votre mémoire cellulaire contient toute l’information. Elle se trouve juste enfouie dans votre inconscient. Mais vous avez la possibilité de vous en libérer.

Il y a toujours une raison au fait que vous ayez reçu cette mémoire. D’un point de vue plus spirituelle les drames vécus et non résolus par vos aïeux servent à vous transmettre le relais. Afin que vous puissiez libérer le clan familial de cette émotion inscrite dans vos mémoires familiales. Néanmoins, la bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs méthodes pour pouvoir vous libérer de ces poids du passé. 

Certains traumatismes sont tus parce que trop durs, indicibles. Les parents ne les ont pas digérés, métabolisés, parlés. Un secret s’est formé, qui pèse à travers les générations sur les épaules des enfants… Quand les choses ne sont pas dites, le corps peut parfois les exprimer : c’est la somatisation. Le corps de l’enfant devient le langage de l’ancêtre blessé.

Ces enfants malades de leurs parents de Anne Ancelin Schützenberger

mémoire familiale heureuse
close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir mon e-book offert:

"7 solutions faciles pour retrouver ton pouvoir intérieur"

Il vous aidera dans votre quotidien pour retrouver la sérénité et la joie!

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.